L’astronomie dans le Lot

L'astronomie dans le Lot permet d'observer le ciel dans les meilleures conditions

Pratiquer l’astronomie dans le Lot sous un ciel clair

Pour observer le ciel profond ou pratiquer l’astronomie Lot, vous devez vous éloigner de la pollution lumineuse des villes et des villages. Les cieux les plus sombres se trouvent à l’écart des villes, dans des zones reculées où il n’y a aucune lumière artificielle.

Mais il n’est pas nécessaire de se rendre dans des endroits aussi reculés pour profiter d’un ciel étoilé. Il existe de nombreux endroits à quelques heures de route de la plupart des villes qui offrent d’excellentes conditions d’observation, surtout par nuit claire comme dans le Lot.

Il est important de se rappeler que vos yeux sont un appareil sensible à la lumière. Plus il y a de pollution lumineuse, moins vous pourrez voir d’étoiles. Lorsque vous observez depuis chez vous, il est préférable de trouver un endroit où il n’y a pas d’éclairage public ou d’autres sources de pollution lumineuse. Si cela n’est pas possible, essayez de trouver un endroit avec des arbres et des bâtiments qui bloquent une partie de la lueur du ciel provenant des lumières artificielles en dessous.

Le meilleur moment de la journée pour observer est généralement tôt le matin ou tard le soir, lorsqu’il fait le plus sombre. Cela permet à vos yeux de recevoir plus de lumière et de voir des objets moins lumineux qu’à midi, lorsque la lumière du soleil est plus présente dans l’atmosphère, ce qui rend les conditions d’observation plus difficiles !

Le Lot : le lieu idéal pour l’observation du ciel

Les meilleures conditions pour observer le ciel profond sont celles qui sont sombres, claires et stables comme dans le Lot. Vous devez vous trouver dans une zone où la pollution lumineuse est minimale (ou nulle) et vos yeux doivent pouvoir s’adapter pleinement à l’obscurité. Cela peut prendre entre 20 minutes et deux heures, en fonction de votre vue et de la pollution lumineuse environnante.

Si vous utilisez des jumelles ou un télescope, tout grossissement rendra plus difficile l’observation des objets moins lumineux. Le grossissement réduit également la quantité de ciel que vous pouvez voir en même temps, ce qui signifie que vous devrez passer plus de temps à balayer les alentours à la recherche de votre objet cible. Mais ce n’est pas seulement une question de grossissement ; plus l’ouverture de votre télescope ou de vos jumelles est grande, plus ils sont capables de recueillir la lumière de sources peu lumineuses comme les galaxies et les nébuleuses.

Voici une bonne règle à suivre pour choisir un grossissement en vue de l’observation d’objets du ciel profond : si l’objet que vous essayez d’observer est plus lumineux que la magnitude +6 (c’est-à-dire 6 fois plus lumineux que Sirius), essayez 10x ; s’il est moins lumineux que la magnitude +12 (c’est-à-dire 12 fois plus lumineux que Sirius), essayez 20x ; tout ce qui se situe entre ces grossissements fera l’affaire.

Posts created 184

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut