J’ai envie d’arrêter l’alcool ! Comment m’y prendre ?

L’alcool peut être une source de plaisir et de détente, mais il peut également causer des problèmes de santé et de relation. Si vous avez décidé d’arrêter complètement votre consommation d’alcool, il y a plusieurs méthodes qui peuvent vous aider. Dans cet article, vous verrez trois approches différentes : dans un premier temps l’hypnose, puis le laser et enfin les méthodes plus traditionnelles. Chacune a ses propres avantages et inconvénients, et il est important de trouver celle ou celles qui vous conviennent le mieux. Découvrez maintenant les différentes options qui s’offrent à vous pour vous aider à arrêter l’alcool.

Faire des séances d’hypnose pour arrêter l’alcool

Premièrement, vous pouvez choisir l’hypnose pour arrêter l’alcool. L’hypnose est une technique de relaxation qui permet de reprogrammer l’esprit inconscient pour qu’il accepte de changer ses habitudes. Plusieurs séances sont généralement nécessaires pour l’hypnose thérapeutique.

Durant la séance, le patient est amené tout d’abord à se détendre, puis à se concentrer sur des suggestions verbales. Ces suggestions visent à aider le patient à atteindre ses objectifs, en l’occurrence arrêter l’alcool. L’hypnose ne provoque pas de perte de conscience, mais plutôt une profonde relaxation. En effet, sous hypnose, l’esprit reste vigilant et peut refuser les suggestions qui ne lui conviennent pas. Certaines personnes peuvent être plus réceptives que d’autres.

Il est également utile de préparer vos objectifs avant de vous faire une séance d’hypnose. Qu’est-ce que vous souhaitez atteindre en arrêtant de boire de l’alcool ? Est-ce pour améliorer votre santé, votre vie professionnelle ou vos relations ? En ayant une idée claire de ce que vous voulez, l’hypnose sera plus efficace.

Se sevrer grâce au laser auriculaire

Deuxièmement, il est possible d’arrêter l’alcool grâce au laser. Cette technique est appelée réflexologie auriculaire laser ou auriculothérapie. Elle consiste à stimuler des points spécifiques de l’oreille, liés au système de récompense du cerveau, grâce à un laser à basse intensité. Effectivement, d’après la théorie de la médecine traditionnelle chinoise, chaque point de l’oreille correspond à une partie du corps.

Cela permet donc de soulager les symptômes de sevrage, tels que les tremblements et les maux de tête. En outre, le laser agit sur les récepteurs de la dopamine (substance chimique présente dans le cerveau) qui est liée à la sensation de plaisir. Le laser peut donc aider à réduire les envies de boire.

En premier lieu, il faut se rendre chez un professionnel de santé qui va pointer le laser à basse intensité dans l’oreille. La durée de la séance peut varier selon plusieurs facteurs : le degré de dépendance de la personne et les autres méthodes utilisées en parallèle. Elle peut varier entre 15 à 45 minutes et il est recommandé de la répéter plusieurs fois, sur plusieurs semaines, pour obtenir de bons résultats.

Cependant, il est important de noter que le laser ne guérit pas la dépendance à l’alcool. Il peut simplement aider à réduire les symptômes de sevrage et à diminuer les envies de boire. Il est donc essentiel d’avoir un suivi psychologique en parallèle.

Utiliser des méthodes plus traditionnelles

Pour finir, vous pouvez choisir des méthodes plus traditionnelles pour venir à bout de votre dépendance à l’alcool. En voici quelques exemples :

  • Faites appel à un professionnel de l’accompagnement : un coach ou un conseiller en dépendance peut vous aider à mettre en place un plan d’action pour arrêter de boire tout en étant encadré.
  • Rejoignez un groupe de soutien : il existe de nombreux groupes de soutien pour les personnes qui veulent arrêter de boire. Ces groupes peuvent être une bonne source de soutien et de motivation, car d’autres personnes ont les mêmes objectifs que vous.
  • Essayez une thérapie alternative : certaines personnes ont trouvé de l’aide grâce à la méditation, la sophrologie ou d’autres techniques de relaxation. La relaxation permet de prendre du recul et de fixer vos objectifs, qui vous permettront d’avoir la motivation et la force d’arrêter l’alcool.
  • N’hésitez pas à demander de l’aide : il n’y a pas de honte à admettre qu’on a besoin d’aide pour arrêter de boire. N’hésitez pas à en parler à votre entourage. La motivation d’arrêter l’alcool peut aussi venir de vos proches.

Pour résumer, arrêter l’alcool n’est pas une mince affaire. Mais heureusement, grâce à la technologie et à différentes méthodes, vous pouvez sortir de cette dépendance. Relaxation, laser, hypnose, entourage, tout est bon à prendre lorsqu’il s’agit de prendre soin de sa santé. Ne vous limitez à une seule méthode, cumuler les aides ne vous fera que du bien.

Posts created 184

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut